La Croix-Rouge

La Croix-Rouge française lance une opération de porte-à-porte dans Voisins.
Devenez donateur régulier pour la Croix-Rouge.

-> Les ambassadeurs se rendent à la porte des habitants
-> Ils sont identifiables grâce à un badge et une tenue aux couleurs de la Croix-Rouge
-> Les ambassadeurs présentent nos différentes activités
-> Ils proposent de devenir donateur
-> Les ambassadeurs ne demanderont jamais des dons en espèces ou par chèque 

Pour en savoir plus : https://soutenir.croix-rouge.fr/face-a-face

Opération Tranquillité absences

Vous partez en vacances ? En Week-end ?
Pensez à signaler votre absence auprès de la Police municipale, 72 heures avant votre départ en remplissant le formulaire présent à l'adresse suivante :  https://www.voisins78.fr/operation-tranquillite-absences.html
Ce service est gratuit. 
Sécurisez votre habitation et prévenez votre entourage.

Adoptez les bons gestes de prévention contre le vol de votre véhicule
Le département des Yvelines enregistre une recrudescence de vols de véhicules ces dernières semaines.
Vérifiez que toutes les portes et fenêtres sont fermées. Ne laissez aucun objet (téléphone, sac, clés d'habitation) ni papier comportant votre adresse dans votre véhicule.

Consultez le dépliant du Ministère de l'Intérieur relatif aux cambriolages

Consultez le dépliant du Ministère de l'Intérieur relatif aux vols de voitures

 

 

Appel à l'etat pour un plan d’urgence de sauvetage des transports publics

Les Elus du Conseil municipal ont vôté à la majorité, mercredi 15 juillet, un "appel à l'etat pour un plan d’urgence de sauvetage des transports publics".

"Monsieur le Président de la République,

Face à une crise sanitaire sans précédent qui conduit le pays à affronter une crise économique et sociale majeure, il est urgent que l’Etat puisse adopter un plan de sauvetage des transports du quotidien, à l’image de ceux adoptés pour les secteurs du transport aérien, de l’automobile et de l’aéronautique, et en suivant l’exemple des gouvernements allemands, néerlandais et britanniques.

Les pertes de recettes voyageurs liées au confinement, à l’obligation de distanciation physique dans les transports et à la désaffection de ces derniers, de même que les pertes de versement mobilités liées au chômage partiel et à la crise économique, sont estimés à 2,6 milliards d’euros en 2020 (1 milliard d’euros au titre du versement mobilité des entreprises non versé et 1,6 milliards d’euros de pertes de recettes voyageurs), soit près de 26% de pertes de recettes annuelles.

Ce ratio est peu ou prou le même pour toutes les autorités organisatrices de transport en France qui subissent un terrible effet ciseau, ayant été obligées de devoir maintenir un niveau d’offre le plus élevé possible avec des surcoûts liés aux mesures sanitaires, alors même que les recettes s’effondrent dramatiquement.

Malgré la qualité et la prudence de sa gestion financière, soulignée par un récent Rapport de la Chambre Régionale des Comptes, Île-de-France Mobilités, qui est un établissement public administratif, ne peut emprunter une telle somme pour financer des dépenses de fonctionnement. Les collectivités qui la dirigent et la subventionnent à hauteur de 10% ne disposent pas, quant à elles, de la possibilité légale de s’endetter pour financer des dépenses de fonctionnement.

Il serait totalement inconcevable et injuste, à nos yeux, de faire payer cette ardoise liée à la crise sanitaire du COVID-19 par les voyageurs, qui devraient en supporter le coût estimé entre 15 et 20 euros de hausse du Navigo mensuel ! Tout comme il aurait été injuste de ne pas rembourser le coût des abonnements des Franciliens qui ne pouvaient emprunter les transports en commun pendant le confinement, mesure prise par l’ensemble des autorités organisatrices en France. Ajouter qu’une telle décision d’augmentation des tarifs, au-delà de son impact très fort sur le pouvoir d’achat des Franciliens, pèserait également sur les finances des entreprises, puisqu’elles devraient verser à leurs salariés 1,3 milliards d’euros de remboursement employeur, ce qui pèserait fortement sur leurs comptes, et donc sur l’emploi, dans la période de récession que nous traversons. Il n’est pas davantage concevable qu’Île-de-France Mobilités réduise l’offre de transports collectifs ou renonce à honorer ses commandes de matériels roulants indispensables à l’amélioration de la qualité des transports du quotidien, et qui sont si précieuses pour tout le secteur ferroviaire français.

Une cessation de paiement d’Île-de-France Mobilités, inéluctable sans nouvelle recette votée par l’Etat dès juillet, menacerait des centaines de milliers d’emplois en France que ce soit chez les opérateurs de transports, chez les constructeurs de matériel roulant et leurs sous-traitants, équipementiers, ainsi que dans les entreprises de travaux publics.

Monsieur le Président de la République, vous vous êtes engagé à ce que l’Etat supporte les conséquences si brutales de la crise sanitaire « quoi qu’il en coûte », vous avez insisté sur le caractère écologique de votre plan de relance, et sur la solidarité de l’Etat avec les plus fragiles, c’est pourquoi nous vous demandons instamment de ne pas laisser dans une situation de potentielle cessation de paiement les transports publics franciliens, transports populaires et écologiques, indispensables pour l’exercice du droit de chacun à la mobilité, la reprise de l’activité économique et la lutte contre la pollution. Nous vous demandons à ce titre la compensation intégrale des pertes de recettes fiscales et voyageurs d’Île-de-France Mobilités liées à l’épidémie de Covid pour l’année 2020 et un mécanisme de compensation pour les années 2021 et 2022 en fonction de l’évolution de la situation économique et de la fréquentation de nos transports en commun ainsi qu’un plan de relance du secteur industriel des transports publics d’une ambition équivalente à ceux élaborés pour l’aéronautique et l’automobile."

Retrouvez la pétition pour sauver les transports publics franciliens sur  https://www.change.org/ce_nest_pas_aux_usagers_de_payer_mais_a_lEtat
Retrouvez le lien de présentation sur le site de la Région : https://www.iledefrance.fr/signez-la-petition-pour-sauver-les-transports-publics-franciliens

 

Motion contre les nuisances aériennes de l'aérodrome de Toussus-le-noble

Les Elus du Conseil municipal ont vôté à la majorité, mercredi 15 juillet, une "motion contre les nuisances aériennes de l'aérodrome de Toussus-le-noble"

"Pendant les deux mois de confinement, les riverains de l’aérodrome ont fait une expérience inédite : un ciel déserté, silencieux, à peine troublé par le chant des trop rares oiseaux. Dès le 11 mai, le contraste a été violent : trafic intense, pleine puissance, trajectoires non respectées...

Ce constat n’est pas à mettre uniquement sur le compte du beau temps et du relâchement des pilotes. On note sur une période de 5 semaines, une augmentation de 25 % du trafic par rapport à la même période en 2019,  à la météo très similaire… Alors que 2019 avait déjà vu une augmentation de 20 % de ce trafic !

Devant ce constat, il devient évident pour les habitants des communes les plus concernées (Boullay-les-Troux, Buc, Châteaufort, Chevreuse, Gif-sur-Yvette, Jouy-en-Josas, Les Loges-en-Josas, Magny-les-Hameaux, Milon-la-Chapelle, Saint-Lambert-des-Bois, Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Toussus-le-Noble, Villiers-le-Bâcle, Voisins-le-Bretonneux) que la solution passe par des mesures nettement plus draconiennes que celles expérimentées en 2019, et encore appliquées en 2020.

Nous demandons :
- en urgence, un retour de la plage de silence dès à présent,
- des tranches horaires très restreintes pour les avions à indice de performance inférieurs à 100,
- des contrôles stricts et fréquents du respect des règles et des sanctions dissuasives,
- une limitation modulée des flux quotidiens, pas seulement annuels,
- la relocalisation des hélicoptères (sauf activités de maintenance),
- la limitation des vols aux instruments (IFR) et analyse fine de leurs comportements.

Des trajectoires optimisées/assistées et diverses bonnes pratiques restent également à définir et surtout à respecter par tous les usagers (privés et aéroclubs). Les riverains comptent utiliser une application Android actuellement en développement pour signaler les anomalies majeures.

Ces objectifs doivent être atteints selon un échéancier précis, validé et contrôlé par le représentant de l’Etat. Si ce planning n’est pas actionné à court terme, les élus, avec le soutien actif des habitants, seraient amenés à demander une autre orientation : la fermeture de l’aérodrome.

La seule issue pour envisager un “aérodrome du futur” au milieu de l’urbanisation est, à moyen terme, d’électrifier l’essentiel de la flotte autorisée à y voler. En y associant tout un écosystème, à vocation régionale, basée sur l’énergie électrique et la résilience climatique, la plateforme trouverait un avenir et un rayonnement.

Ici plus qu’ailleurs, le monde d’après ne peut plus être comme celui d’avant. Faisons respecter les limites de bruit admissibles définies par l’OMS de 45 dB.

Les solutions existent, les moyens fiables de mesurer le bruit généré par les activités aériennes sont connus.

Nous exigeons leur mise en oeuvre dans les plus brefs délais."

Alerte SMS

Sur simple inscription, toute personne, qui le souhaite, pourra désormais recevoir des alertes sms sur Saint-Quentin-en-Yvelines.
L’alerte SMS est un service supplémentaire proposé par SQY pour les habitants. Sur simple inscription sur sqy.fr, chacun pourra recevoir des alertes sur le territoire : crise sanitaire, catastrophes naturelles, avis de tempête, ou encore grève exceptionnelle, etc…

Véritable alerte en cas de situation ou d’événement exceptionnel, il ne s’agit pas d’une simple information aux citoyens.

Un dispositif qui respecte les données personnelles
Transversale et revêtant un caractère exceptionnel, l’alerte SMS sera déclenchée, avec l’accord explicite de l’abonné, en cas de situation inédite. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD) les données collectées par Saint-Quentin-en-Yvelines seront utilisées aux seules fins d’information de l’usager.

Le service « alerte sms » enrichit la palette de services de SQY
Ce nouveau dispositif complète l’ensemble des services disponibles. Des plateformes comme Pep’s, plan paysage ou encore Esqymo ont chacune leur spécificité et permettent de s’informer et de participer aux réflexions engagées par SQY. Environnement, travaux, voieries, ce panel d’outils permet d’échanger avec les habitants, de les informer et leur donne la parole sur les projets de développement de SQY, à long terme.

Mairie et services

Dans le cadre du déconfinement progressif, les agents de la mairie vous recevront sur rendez-vous. Les locaux de l'hôtel de Ville resteront fermés au public dans un premier temps.
Pour joindre :
- le service social, composez le 01 30 48 58 89 (ligne directe)
- l'urbanisme, envoyez de préférence un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Tous les services sont joignables au 01 30 48 58 68

Centres de loisirs : Mercredi 13 et 20 mai

Pour respecter au mieux les gestes «barrière» lors de l'accueil des enfants, la Ville a décidé d'ouvrir ses 6 Centres de loisirs les mercredis (contre 3 d’ordinaire). Les enfants seront donc accueillis dans le CLAE de leur école, aux heures d'ouverture pratiquées habituellement de 8h à 19h.

Tous les enfants ne pouvant être accueillis pour des raisons de sécurité sanitaire, priorité sera donnée aux :
- enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire,
- enfants de familles monoparentales,
- enfants dont les deux parents ne peuvent pas faire de télétravail.

Les familles seront informées par courriel ou par téléphone de la validation de leur inscription.
A noter : la présence d'au moins 6 enfants est nécessaire pour l'ouverture d'un Centre de loisirs. à défaut, les enfants nécessitant un accueil, seront répartis sur d'autres Centres de la Ville.

La Ville fournira un pique-nique aux enfants pour le temps de restauration du midi. Il est demandé aux parents concernés par un PAI de fournir eux-mêmes un pique-nique froid : il n'y aura pas la possibilité de faire réchauffer les repas.

Au delà du 20 mai, la Municipalité vous tiendra informé des éventuels changements des conditions d’accueil.

Les enfants peuvent dès à présent être inscrits via le formulaire en ligne : https://forms.gle/7hi3SNQw8jPqyx5d9


Informations annexes concernant les accueils périscolaires et les accueils pendant la période estivale

* Les temps d'accueil périscolaires : matin, midi et soir jusqu'au 19 mai

Ces temps sont réservés aux enfants qui seront accueillis à l'école. Un Pique nique froid sera servi aux enfants la première semaine (les 12, 14 et 15 mai). La restauration pour la deuxième semaine fera l'objet d'une nouvelle communication ultérieurement.

* Vacances estivales

Dans l'attente des annonces gouvernementales et selon l'évolution des mesures sanitaires, le service Enfance Éducation n'est pas encore en mesure de procéder aux inscriptions de vos enfants aux CLAE cet été. La Ville vous tiendra informé des dispositions prises pour cet été dès que les consignes auront été données par le gouvernement.

Soyez assurés que toutes les équipes de la Ville sont mobilisées afin d'offrir aux enfants le meilleur accueil possible sur les structures municipales.

 

Merci de votre coopération .

  • 1
  • 2

Nous contacter

 Mairie

1 place Charles de Gaulle 78960 Voisins-le-Bretonneux.

01.30.48.58.68

votre.courriel@voisins78.fr

Lu-Ma-Je-Ve: 8.30 - 12.00 et 13:30 -  17.15
Mercredi : 13.30 - 20.00
1er et 3ème samedis de chaque mois (hors vacances scolaires) : 9.00 - 12.00 (Etat-civil)


Police

La police municipale est joignable au 01.30.48.58.90 aux horaires de la mairie. En dehors de ces horaires ou en cas d'absence, vous pouvez appeler au 06.13.88.20.50.

Le commissariat de Guyancourt est joignable au 01.30.48.26.70
En cas d'urgence composez le 17