voisins soutient ses commercants

  • Accueil
  • Transcription du Facebook Live du 2 avril 2020

Transcription du Facebook Live du 2 avril 2020

Bonsoir à tous,

Bienvenue pour ce deuxième Facebook Live, comme je m’y étais engagée la semaine dernière. C’est le moment pour moi de faire un point de la situation et bien sûr, de répondre à toutes vos questions en direct si vous en avez. Je répondrai, autant que je puisse en tout cas.

Comme la semaine dernière, je vais commencer par un point sanitaire à Voisins. La semaine dernière, je vous disais qu’il y avait 2 décès liés au virus sur la commune. Cette semaine, il y en a 3, c’est-à-dire 1 de plus que la semaine dernière, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Je vous parlais également de notre maison de retraite, Repotel, où il n’y avait pas de cas et il n’y en a toujours pas. Je salue encore une fois le travail de la directrice et de ses équipes, parce que je sais qu’elles sont beaucoup sur le terrain, qu’elles donnent beaucoup de leur temps et que c’est assez compliqué pour elles, il n’y a pas tellement de jours de repos. Nous les aidons autant que nous pouvons. En début de semaine, nous avons encore livré du matériel pour les aider dans leur organisation, puisque les repas maintenant, je crois, doivent être pris individuellement dans chaque chambre. Cela demande donc du matériel et de l’organisation.

Nous avions lancé un appel au bénévolat et un appel pour nous dire si vous connaissiez des personnes seules ou en difficultés, par l’intermédiaire de notre service Social. Je peux vous dire qu’il y a une centaine de personnes qui se sont manifestées auprès du service, dans le cadre du plan personnes vulnérables ou bien que l’on connaît au travers du plan canicule, et même de la semaine Indigo. Le service passe plus de 200 appels à toutes ces personnes, aux bénévoles, aux partenaires institutionnels tels que les hôpitaux et les services d’aide à domicile, beaucoup de mails et de SMS, pour coordonner toutes ces actions. Aujourd’hui, nous avons une vingtaine de bénévoles recensés au service Social, en plus des bénévoles du Secours catholique et de Veilleurs en Voisins, et des membres du Conseil d’administration du CCAS. Il y a bien sûr et heureusement la solidarité familiale et la solidarité de voisinage qui s’organisent. Je pense que vous êtes nombreux à aider vos voisins, à aller faire des courses pour eux, et c’est vraiment formidable, parce que la situation ne s’améliore pas, on le sait bien.

Je vais mettre aussi en avant quelques initiatives. C’est le cas d’une jeune bénévole, qui s’appelle Jeanne, et qui met ses talents de couturière au service de la confection de masques en tissu auprès de l’entreprise d’aide à domicile Petit Frère, qui est à Voisins. Je remercie Giselle, qui anime régulièrement le Téléthon, qui a aussi  fait des masques et qui en a donné à nos policiers municipaux. Un étudiant en kinésithérapie, qui s’appelle Baptiste, qui est intervenu lors du plan canicule avec
YES, et qui se mobilise en coordination avec le service Social pour garder le lien avec nos aînés pendant le confinement. Ce sont des initiatives individuelles que je souhaitais saluer, parce que c’est à partir de cela que les choses peuvent s’améliorer. 

Madame BOUGEARD : Bonsoir, pour information, à partir du 6 avril, les attestations de déplacement existeront au format numérique. 

Je n’ai pas cette information. Cela m’étonne beaucoup, puisqu’il me semble avoir entendu le Premier Ministre dire qu’il n’était pas favorable aux attestations numériques. À vérifier. Si j’ai plus d’informations, je vous les donnerai également. Pour l’instant, je n’en ai pas. 

 

La ville de Voisins a également postulé pour accueillir le don du sang. Nous pourrons accueillir l EFS au Centre sportif des Pyramides le 9 avril, nous vous donnerons plus de détails, de façon à ce que vous puissiez vous inscrire, puisque c’est toujours sur rendez-vous. 

 

Par rapport au courrier, La Poste nous donne des nouvelles régulièrement pour nous dire où elle en est. Aujourd’hui, je crois que le courrier est distribué le mercredi, jeudi et vendredi. La Poste a environ 50% d'absentéisme. Pour les colis, j’ai compris qu’ils sonnent et que si vous ne répondez pas, ils ne les déposent pas dans votre boîte aux lettres, sauf si la taille le permet. Sinon, c’est à vous d’aller les récupérer au centre de tri de Saint-Quentin-en-Yvelines, et faites attention, parce que de ce que j’ai compris, il y a beaucoup de colis en attente justement. La Poste essaie de nous tenir informés pratiquement au jour le jour de leurs capacités. Ils ne distribuent plus que 3 jours par semaine et bien sûr, les boîtes aux lettres jaunes sont relevées plusieurs fois par semaine.

 

Pour les élections, je n’en sais pas beaucoup plus que vous, si ce n’est un article qui est paru aujourd’hui qui envisage de les repousser à octobre, et si c’était le cas, de reprendre intégralement les deux tours, c’est tout ce que je sais. De ce que j’ai compris, le Président de la République devait échanger avec d’autres élus, pour avoir un avis. Je pense que pour l’instant, il est bien trop tôt pour dire ce qu’il en sera exactement. Je crois qu’on vit un peu au jour le jour en ce moment. 

 

Par rapport au retrait des colis, je pense que ce qu’ils appellent la poste de Saint-Quentin, c’est effectivement celle de Montigny. 

 

Pour le nettoyage des rues, j’avoue être un peu dans l’attente des études qui sont en train d’être faites. Nous avons demandé à notre prestataire un devis, de se tenir prêt s’il fallait le faire. Je pense que vous avez tous entendu qu’il y avait débat sur l’utilité ou pas de nettoyer les rues avec des solutions à base d’eau de javel ou autre. Donc j’attends. Si la consigne est donnée et que c’est une bonne solution, nous prendrons cette solution. 

 

Monsieur ZOY : De toute façon, sans décret, pas possible 

J’imagine que vous me parlez des élections. C’est ce que je vous dis, aujourd’hui, on est vraiment au jour le jour. 

 

Si je n’ai pas de questions immédiates, je vais vous donner d’autres nouvelles. On arrive à une période où cela va devenir complexe pour tout le monde. Je voulais vous parler du soutien psychologique. Nous avons mis en ligne sur le site de la ville les deux aides que l’on peut avoir pour un soutien psychologique, de la part de l’hôpital de Versailles et de l’hôpital de Plaisir. Nous sommes à une période où je pense que cela devient sans doute très compliqué pour certains d’entre nous, pour vivre ce confinement au quotidien, surtout avec les interdictions de sortie. Si vous avez la moindre difficulté ou si vous connaissez des gens dans la difficulté, n’hésitez pas à faire appel à ces services. 

 

Monsieur GOURDON-PIERRAT : Bonjour Madame le Maire, la Mairie a-t-elle prévu des avances de trésorerie pour les associations qui en auraient besoin ?

C’est difficile de prévoir des avances de trésorerie, dans la mesure où nous n’avons toujours pas voté le budget de la Ville, puisqu’il devait être voté au mois d’avril. Donc là, nous avons un report jusqu’au 31 juillet. À ce jour, je n’ai pas de visibilité sur les conséquences de tout cela sur le budget de la Ville, puisque nous allons avoir une perte de recettes assez conséquente. Il y aura des dépenses en moins, évidemment. C’est cela que nous sommes en train de retravailler. Je pense effectivement qu’il faut que nous regardions ce que nous pouvons faire pour les associations, mais il faut d’abord que je regarde comment nous allons équilibrer le budget en préparation, qui va être bousculé et remis en cause par tout ce qu’il se passe. 

Nous continuons à payer les agents normalement. Ils sont soit en télétravail, soit en autorisation spéciale d’absence. Nous leur avons également demandé de poser 4 jours de congés, comme cela se fait dans le privé. Nous avons également fait le choix de continuer à payer les vacataires, parce qu’ils n’ont le droit à absolument rien et que c’est un travail un peu précaire. 

Il faut mettre tout cela dans la balance, mais je pense qu’effectivement certaines associations auront des besoins, et nous ferons en sorte de pouvoir aider celles qui se trouveraient en difficulté. Aujourd’hui je n’ai pas plus de précisions. J’ai le droit de prendre des décisions, mais il faut quand même que je vérifie que notre budget puisse tenir et voir à quelles associations nous allons donner.

 

Madame HAMDI : J’ai cru lire que vous vous étiez fait "engueuler" pour avoir fait sonner les cloches de l’église qu’en est-il ? 

Je n’ai pas fait sonner les cloches de l’église. Ce n’est pas moi qui l’ai fait, c’est la paroisse. J’ai simplement relayé l’information, puisqu’elle m’a été donnée par les Évêques de France, qui ont demandé à toutes les églises de France de faire sonner les cloches pendant 5 ou 10 minutes. J’ai simplement jugé utile de relayer l’information. C’est le curé de la paroisse qui les a faites sonner lui-même. J’ai jugé utile de relayer l’information, afin que cela ne génère pas d’inquiétude tout simplement. J’imagine qu’entendre les cloches sonner pendant 5 ou 10 minutes d’affilée si l’on n’est pas au courant, cela peut rappeler des choses de l’Histoire qui peuvent faire peur. Donc c’est pour cela que j’avais pris sur moi, et effectivement, on m’a demandé si la laïcité n’était pas confinée. Je pense que la liberté d’expression existe pour tous et je n’ai fait que relayer l’information, parce qu’il me semble important que vous ayez le maximum d’information. 

 

Monsieur DESCAMPS : Réouverture des écoles ? Avez-vous des informations ? 

Et bien non, pas du tout. Je n’ai pas d’informations, pas plus que vous en tout cas, par rapport à ce qu’a dit le Ministre l’autre jour. J’avoue que j’imagine mal une réouverture le 4 mai, comme cela était prévu, vu ce que l’on peut entendre. Si j’ai des informations plus précises, je n’hésiterai pas à vous les communiquer. Je sais qu’ils essaient de mettre en place de nouvelles choses pour l’école à la maison, mais j’imagine que c’est assez complexe à gérer. 

D’ailleurs nous accueillons les enfants des personnels soignants, des pompiers si besoin. Pour l’instant nous avons très peu de demandes, mais bien sûr les agents sont là pour répondre à cette demande. 

 

Merci d’avoir trouvé cela bien. Je trouve qu’il faut donner de l’information sans aucun parti pris. 

 

Avec l’un de ses éducateurs sportifs, la Ville a mis en place des défis gym, 3 fois par semaine, à faire tout seul ou en famille. Apparemment il faut être plutôt sportif, c’est sympathique. N’hésitez pas à vous amuser  et à en faire profiter aussi vos enfants. Tous les commentaires sur Facebook montrent à quel point c’est apprécié. Nos animateurs CLAE sont également en train de mettre au point des tutoriels pour proposer des activités à vos enfants, puisque les vacances arrivent et que cela risque d’être plus difficile encore d’être à la maison. 

 

Monsieur ZOY : Nous avons parlé des "finances" de la ville, concernant SQY avez vous des informations sur des déblocages de fonds pour vous aider financièrement ?

Je n’ai aucune information sur de déblocages de fonds pour nous aider financièrement. Nous allons avoir une visioconférence des maires la semaine prochaine, je poserai la question. Elle va se poser pour tous. Nous sommes en train d’y réfléchir, parce que je pense que certains en auront vraiment besoin et nous les aiderons dans la mesure de nos capacités. 

 

Je vais aussi faire un point sur les ordures ménagères, nous avons très souvent des questions à ce sujet. Nous avons un point régulier avec SQY. Il y a eu de petits problèmes sur les ramassages de déchets verts pendant deux semaines d’affilée, je crois. Nous avons mis des explications sur le site. Nous ne sommes pas prévenus le jour même, mais le lendemain. Ils se sont rendus compte que le tonnage était trop important et ils doivent désormais aller sur une autre déchetterie, ils n’ont donc pas pu tout ramasser. Mon conseil, c’est de toujours continuer à sortir les poubelles aux jours habituels, et si elles ne sont pas ramassées, il faut comprendre qu’il y a eu un problème d’effectif, ou bien que toute la ville n’a pas pu être faite. C’est vraiment très exceptionnel, mais je trouve que pour l’instant et globalement, cela fonctionne plutôt bien.

 

Si vous souhaitez aider des personnes âgées ou en difficulté sur Voisins, vous pouvez contacter le service Social au 01 30 48 58 89. Nous vous inscrirons sur la liste des bénévoles et feront appel à vous dès que nous en aurons besoin. 

 

Les encombrants ont toujours lieu le deuxième jeudi du mois. En début de semaine, je vais quand même reposer la question, pour vérifier que c’est un service qu’ils vont maintenir. Pour l’instant, ils nous disent qu’ils maintiennent tout, mais je préfère vérifier. Je n’aimerais pas que Voisins soit couvert d’encombrants et que le service ne se fasse pas. Je donnerai les informations sur le site de la Ville dès que je les aurai. J’espère qu’il sera assuré, parce que j’imagine que beaucoup d’entre nous ont fait un petit peu de tri pendant cette première partie de confinement. Il y a fort à parier qu’il y a beaucoup de choses à ramasser. 

Concernant les déchets, Saint-Quentin nous demande surtout de ne pas jeter les lingettes dans les WC, de les mettre dans une poubelle, puisque cela peut non seulement boucher vos toilettes, mais aussi engendrer des dysfonctionnement dans les stations d’épuration. Ils ont constaté des arrivées massives de lingettes dans les stations d’épuration ces derniers jours, donc surtout, ayez le bon réflexe. 

Une fiche vient d’être publiée sur le site de la Ville, sur l’élimination des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés par le virus (masques, mouchoirs à usages uniques…). 

Les déchetteries sont toujours fermées. 

 

Monsieur DELISLE : On entend à la TV des producteurs en difficulté pour écouler leur marchandise, y’en a-t-il sur Voisins ? Comment les aider ?

Pour l’instant, je n’ai pas d’information particulière sur Voisins, puisque nous n’avons pas de producteurs à proprement parler. Nous avons des petits commerçants, qui font beaucoup de livraisons à domicile. Je n’ai pas eu vent de difficultés à écouler les marchandises. Les AMAP ont continué en organisant des livraisons, pour que leurs producteurs ne se retrouvent pas en difficulté. Je n’ai pas d’informations supplémentaires dans ce sens là, si j’en avais, je vous en parlerais bien sûr et nous verrions ensemble quelles solutions apporter. 

 

Je vais faire un point sur les contraventions. Dans ces périodes-là, il y a ceux qui ne sont pas contents parce qu’ils trouvent qu’on ne verbalise pas, et il y a ceux qui ne sont pas contents d’être verbalisés. Notre Police municipale est sur le terrain de 8h à 20h tous les jours. Elle peut rentrer dans les bois, puisque l’ONF lui a donné le passage. Elle peut entrer en moto et en voiture. Avant, elle pouvait envoyer des contraventions, mais c’était un petit peu plus compliqué, puisqu’il fallait envoyer un rapport à Rambouillet. Aujourd’hui, elle peut dresser des contraventions avec le petit appareil utilisé pour les stationnements en particulier. La Police municipale a dressé 25 contraventions depuis la semaine dernière, depuis mardi dernier. Il s’agit souvent d’infractions dans les bois. Je le rappelle, puisque souvent les gens disent que ça ne sert à rien, que c’est ridicule. Ce n’est pas la question. Le Préfet a interdit l’accès aux bois, tout simplement parce qu’au début du confinement, c’était la fête dans la forêt, puisque tout le monde allait se promener en forêt. On se retrouvait alors avec un grand lieu de promenade, avec une grande concentration de personnes. Evidemment, quand on y est seul, on a le sentiment que ce n’est pas grave. Mais il faut mettre des limites, et le Préfet a imposé cette limite là. Ce sont souvent des gens qui ne sont pas de Voisins, même s’il y en a quelques-uns. Souvent des joggers, ou des gens qui n’ont pas d’attestation, ou qui ne sont pas au courant qu’il faut une attestation. qui ne sont pas au courant qu’on ne peut pas courir dans les bois. Je pense que maintenant, l’information est bien relayée par toutes les communes. Il faut absolument respecter le confinement, nous avons tous envie d’en sortir le plus vite possible, et plus on le respectera,  plus vite on pourra en sortir. Je connais quelqu’un qui nous a reproché que les policiers mettaient des contraventions et qui maintenant est hospitalisée. Il faut donc être extrêmement prudent, parce que cela peut arriver à n’importe qui. Je pense que maintenant, tout le monde connaît dans son entourage quelqu’un qui a été contaminé. Je vous demande de respecter cela. La Police a pour consigne de verbaliser les personnes qui ne respecteraient pas les règles de ce confinement. 

Je vois aussi de plus en plus de nouveau des enfants sur les jeux. La semaine dernière durant le Facebook Live, quelqu’un m’avait suggéré de dire pourquoi les jeux étaient interdits. Nous l’avons fait, nous avons créé une affiche que nous sommes allés apposer sur les jeux, pour dire que ces jeux peuvent être infectés eux-mêmes, puisque les surfaces inertes peuvent être infectées. Il faut penser que lorsque l’on va faire du sport ou sur les aires de jeux, on peut très bien  se faire mal et devoir aller aux urgences. 

 

Carrefour Market sera fermé les dimanches, ils doivent avoir des problèmes de personnel. 

 

Une autre initiative dont je voulais faire part, de jeunes saint-quentinois, de Voisins et de Montigny, qui se sont lancés dans la fabrication de masques-visières. Ils les fabriquent à l’aide d’une imprimante 3D et de film plastifié. Ils ont assez de films pour environ 100 masques. Il faut 1h pour fabriquer un seul support. Nous aurions besoin d’aide, vous-mêmes ou si vous avez dans votre entourage une personne propriétaire d’une imprimante 3D, est-ce que vous accepteriez de nous aider à fabriquer ces supports. C’est un modèle libre de droits. On récupère les supports sur les pas de porte et puis on monte les masques, qui seront distribués aux EPHAD, aux soignants ou policiers municipaux et nationaux de notre territoire. Si vous souhaitez participez, pouvez-vous envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Madame GABY : Avez vous un moyen de contrôler que les personnes contaminées respectent bien les consignes ? À savoir, contrôler que ces personnes ne sortent pas faire leurs courses ?

Non, car je n’ai pas moyen de savoir qui est contaminé ou pas. Parfois, les personnes le sont, sans même le savoir elles-mêmes. Je n’ai aucun moyen de savoir si les personnes qui sortent faire leurs courses sont malades ou pas. C’est la responsabilité de ces personnes. Je pense que les gens sont suffisamment raisonnables. Si elles sont contaminées et qu’elles doivent rester à la maison, il faut qu’elles contactent notre service Social, qui enverra quelqu’un faire leurs courses et les déposer devant chez elles. Je n’ai vraiment aucun moyen de le savoir. 

 

Madame NOËL : Qui sont ces entreprises ?

Je pense que vous parlez des imprimantes 3D. Ce ne sont pas des entreprises, ce sont deux jeunes saint-quentinois, qui ont pris sur eux de fabriquer gratuitement ces masques. 

 

Nous avons également mis en ligne toutes les aides apportées par la Région Île-de-France. Il y a des aides pour la santé, pour le personnel. Repotel aura besoin de masques, ils en ont besoin, c’est sûr. Nous sommes en réseaux avec la Région et les maires d’Île-de-France. Nous avons tous passé des commandes de masques, que la Région pourra nous délivrer prochainement, et qui seront réservés à Repotel, aux personnels soignants et aux agents aussi. Nous avons des puéricultrices, qui accueillent les enfants des personnels soignants en crèche par exemple. Elles sont besoin d’être protégées, nos policiers aussi. J’attends, je n’en ai absolument pas, et depuis le début, je n’en ai jamais eu. 

Pour les médecins, les infirmières, les sages-femmes libéraux et les pharmaciens de nos communes, la Région a mis en ligne un site dédié. 

Il y a également des éléments sur les transports en commun, que vous n’êtes pas censés prendre en ce moment, sauf si vous allez travailler. La Région a besoin de savoir s’il y en aurait qui seraient saturés. Je ne pense pas que ce soit le cas sur Voisins. 

Il y a également des aides pour les entreprises, même si ce n’est pas si simple à obtenir. 

Nous avons tout mis en ligne sur le site de la Ville. Il est certain que nous mettons en ligne régulièrement tout ce que nous avons. 

 

Monsieur ZOY : Il faudrait avoir des tests, d'ailleurs la préfecture a-t-elle contacté pour l'organisation du stade 4 (déconfinement) comme par exemple la mise à disposition de locaux pour effectuer des tests sur la population ?

Je pense que l’on n’en est pas encore tout à fait là. Maintenant qu’on a bien fait le tour du confinement, on commence à parler du déconfinement. Pour l’instant, je n’ai eu aucune sollicitation du Préfet. Je n’ai pas la moindre idée de comment va se passer le déconfinement. S’il y a besoin d’une salle, bien sûr nous pourrons en mettre une à disposition. Je n’ai aucun renseignement sur la façon dont cela va se dérouler. 

 

Je vous re -demande d’utiliser l’application Neocity avec modération et avec mesure. On m’a signalé aujourd’hui un dépôt sauvage dans une forêt. D’abord, la personne qui a pris la photo n’aurait pas dû aller dans la forêt. Et je ne vais pas envoyer des agents ramasser des dépôts sauvages maintenant. Ils font un tour de la ville régulièrement, tous les 2 jours. Il y a une astreinte. J’ai vu un petit commentaire qui disait que je les employais à arroser les fleurs et que je les mettais en danger. Ce n’est pas du tout le cas bien sûr, je ne veux pas qu’ils prennent des risques. Ils assurent la propreté minimum de la ville, sachant qu’ils ne sont pas habilités à assurer la propreté sur le parking de Carrefour. Nous déplorons vraiment quand les gens laissent leurs gants par terre, alors qu’il y a des poubelles aux endroit où on récupère les caddies. C’est un petit peu désolant quand il y a un tel manque de civisme. Je trouve que la ville est plutôt propre en ce moment. 

 

Je pense qu’il n’y a plus de questions, j’ai essayé de vous faire un tour d’horizon global. N’hésitez pas à me reposer des questions par l’intermédiaire de Facebook, de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou tous les moyens que vous jugerez bons. J’essaie de répondre très rapidement, dans la mesure de ce que je sais au moment où l’on en parle. 

 

Monsieur DELISLE : Suite au confinement certains prennent leur aise au niveau sonore (musique fenêtre ouverte ...), est-il possible que la gendarmerie passe pour faire comprendre que le confinement est dur pour tout le monde et que le minimum est de respecter ses voisins pendant cette période ( ex : résidence Villa aux Fleurs). 

Il faudrait appeler la Police, car nous sommes en zone Police. Ne pas hésiter à appeler notre Police municipale, si cela a lieu en journée, soit le 17, si c’est tard le soir et que cela devient difficile à supporter. 

 

Merci à vous tous pour toutes questions, utilisez tous les moyens que vous voulez pour continuer à m’en poser. Je vous retrouve jeudi prochain à 18h30 pour un tour d’horizon. 

Portez-vous bien, prenez soin de vous, respectez les consignes et je ne sais pas si nous en sortirons plus fort, mais en tout cas, s’il y a des élans de solidarité, cela sera vraiment très positif pour notre ville. Merci à tous et à la semaine prochaine.

Nous contacter

 Mairie

1 place Charles de Gaulle 78960 Voisins-le-Bretonneux.

01.30.48.58.68

votre.courriel@voisins78.fr

Lu-Ma-Je-Ve: 8.30 - 12.00 et 13:30 -  17.15
Mercredi : 13.30 - 20.00
1er et 3ème samedis de chaque mois (hors vacances scolaires) : 9.00 - 12.00 (Etat-civil)


Police

La police municipale est joignable au 01.30.48.58.90 aux horaires de la mairie. En dehors de ces horaires ou en cas d'absence, vous pouvez appeler au 06.13.88.20.50.

Le commissariat de Guyancourt est joignable au 01.30.48.26.70
En cas d'urgence composez le 17