voisins soutient ses commercants

  • Accueil
  • Transcription du Facebook Live du 16 avril 2020

Transcription du Facebook Live du 16 avril 2020

Bonsoir à tous,

Bienvenue pour ce nouveau Facebook live. Merci d’être au rendez-vous avec nous. Chaque semaine, c’est l’occasion pour moi de vous donner autant de nouvelles que je peux sur la situation sanitaire à Voisins et sur la façon dont nous gérons la crise. 

 

Je vais commencer par un petit point sur les chiffres que je peux avoir à Voisins. La semaine dernière je vous annonçais 5 décès, il n’y a pas eu de nouveau décès sur la commune à ma connaissance. Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’il faut être moins prudent. J’ai eu aussi vent de certaines personnes qui sont malades, mais qui rentrent de l’hôpital. Cela nous donne de l’espoir. S’ils m’entendent, je leur souhaite un très bon rétablissement. 

 

Traditionnellement, je fais aussi un petit point sur les verbalisations de la semaine. Sur cette semaine qui vient de s’écouler, la Police municipale a dressé 21 procès verbaux à 135€. Parfois les gens me disent « on ne les voit pas », mais je peux vous dire qu’ils sont bien là tous les jours. Hélas, en grand majorité il s’agit de sportifs, de joggeurs ou de cyclistes, qui viennent aussi en grande partie d’autres communes limitrophes et qui se rendent soit dans les bois, soit bien au-delà de l’heure de sortie ou à une distance bien supérieure à 1 km. Les bois sont toujours interdits. 

La Police municipale me demande de transmettre ce message, que leurs actions, leurs dispositifs de contrôle ne sont pas voués à mettre des personnes en difficulté, ne sont pas pour être dans le 100% répressif, mais ils sont bien là pour sécuriser les personnes et freiner la propagation de ce virus. Le confinement, c’est aussi pour protéger les plus vulnérables et le personnel soignant. Je vous remercie de continuer à respecter les mesures de confinement. 

 

Cela m’amène à vous parler du dernier arrêté préfectoral. Le Préfet avait pris un arrêté jusqu’au 16 avril 2020, pour interdire l’activité physique entre 10h et 19h. Cet arrêté a pris fin hier et le Préfet a confirmé qu’il n’allait pas le renouveler. C’était un arrêté compliqué à mettre en oeuvre, puisque tous les joggeurs se retrouvaient au même moment, pratiquement au même endroit. C’était difficile à comprendre et à gérer. Ceci est pour l’instant terminé, mais cela ne veut pas dire qu’il faut faire n’importe quoi. Il faut courir en dehors des zones commerciales, toujours respecter l’heure de sortie et le rayon de 1km. 

 

Je voulais également attirer votre attention sur le fait que nous avions publié un Vicinois numérique, parce que nous n’avons pas les moyens de l’imprimer et de le distribuer. Nos prestataires sont de nouveau opérationnels, donc nous allons faire imprimer ce journal et le distribuer la semaine prochaine, il ne faut pas oublier que tout le monde n’a pas accès à internet, tout le monde n’est pas agile avec les réseaux sociaux. Il me semble important que l’information écrite puisse parvenir dans tous les foyers. Ce sera chose faite d’ici la fin de la semaine prochaine. 

 

Jeudi dernier, nous avions la collecte des encombrants qui a été assurée. Il se trouve qu’ils ont continué à collecter le lendemain. Comme le tonnage est important, ils ne peuvent pas tout collecter le même jour. Ils ont continué à collecter le lendemain, mais ne nous l’ont dit que dans la matinée. Dès que nous l’avons su, nous l’avons mis en ligne. Cela a créé un petit peu de confusion. Nous avons eu la surprise de voir qu’ils continuaient à collecter mardi. Nous avons eu l’information à 11h30 le matin, alors qu’ils avaient commencé à 9h. Il peut y avoir des loupés sur les collectes, cela peut arriver. Ce que je constate, c’est qu’en règle générale, lorsqu’ils n’arrivent pas à tout collecter le jour prévu, ils reprennent la collecte le lendemain. Si l’une de vos poubelles n’était pas collectée le bon jour, laissez la quand même sortie le lendemain, puisqu’ils repassent, mais nous avons quelques fois l’information un peu tard. On essaie de s’adapter. 

 

Monsieur LEEB : L’élection est-elle annulée ? 

Je n’ai pas plus de nouvelles que vous. Le Président n’en a absolument pas parlé cette semaine. Nous attendons. Je crois qu’ils avaient dit qu’ils prendraient une décision fin mai. 

 

La déchetterie est toujours fermée. Les déchets verts sont toujours collectés le lundi, ils ont d’ailleurs été collectés le lundi de Pâques. Nous mettons les informations en ligne dès que nous les avons, au fur et à mesure. Nous en avons très régulièrement, pour l’instant rien n’a changé. 

 

Madame WHITECHURH : Oui un merci aux éboueurs qui assurent vraiment. 

Oui, je crois qu’on peut dire merci aux éboueurs. Vous avez raison. Ils font du bon travail. Ils font face à des tonnages qui ne sont pas du tout habituels, parce que les gens sont chez eux, consomment plus chez eux et les poubelles se remplissent plus vite. Il faut que nous fassions preuve de compréhension lorsqu’il y a des loupés. 

 

Pour ce qui concerne La Poste, pour l’instant nous devons aller au centre de Montigny, ce qu’on appelle la Poste de Saint-Quentin. Mais nous avons eu vent que peut-être, La Poste de Voisins pourrait rouvrir la semaine prochaine. Je mets tout cela au conditionnel. Dès que nous le saurons, nous le mettrons sur les réseaux sociaux, et j’essaierai de le faire mettre sur les panneaux lumineux du centre de Voisins. Croisons les doigts, mais c’est une information que nous avons eu ce matin par le Directeur de la Poste, sous réserve. 

 

Madame WHITECHURCH : Carrefour market ne livre toujours pas ? et drive créneaux difficiles…

J’avoue que je ne sais pas. Le Drive, c’est toujours la meilleure solution. C’est vrai qu’il y a toujours la queue devant Carrefour, car ils continuent à filtrer les entrées. Il faut essayer de trouver les bonnes heures pour y aller. Il y a d’autres magasins autour. En termes de supermarchés, nous avons Lidl, La Vie Claire pour le bio et Picard. Je n’ai pas essayé le Drive, je ne sais pas si c’est pratique, s’il a des créneaux intéressants. Si vous souhaitez utiliser le Drive, je pense qu’il faut anticiper ses courses le plus possible. Plusieurs personnes nous disent que le Drive de Carrefour fonctionne, il faut tenter sa chance. Comme je l’ai dit la semaine dernière, il faut toujours faire vos courses au plus proche de chez vous. J’avais des questions sur le Grand Frais de Guyancourt, je ne vous y encourageais pas trop, et j’ai appris que des Vicinois avaient été verbalisés en allant dans d’autres communes, donc soyez prudents. 

 

Madame REBAILE : Est-ce que Carrefour aménage les horaires pour les personnes âgées ?

C’est une question que j’avais posée au Directeur. Ils n’aménagent pas d’horaires. Il ne peut pas ouvrir plus tôt le matin, car souvent, il n’est pas encore livré. Les personnes arriveraient dans un magasin un peu vide. Cependant, ils priorisent les personnes âgées. A priori, il y a un employé qui passe régulièrement dans la file, pour voir s’il y a des personnes âgées qui seraient prioritaires pour entrer. 

 

Pour la levée du courrier, le courrier est relevé à la Poste. 

 

Madame DESOUCHE : Avez-vous déjà des précisions sur la rentrée de nos enfants le 11 mai prochain ? 

Aujourd’hui, je n’ai pas plus de nouvelles que ce qui a pu être dit l’autre soir. Bien sûr, nous y réfléchissons, mais nous savons que ce ne sera pas un déconfinement total, il sera progressif. Je n’ai pas la certitude que Voisins fasse partie des communes où les écoles réouvriront tout de suite. Evidemment lorsque nous aurons davantage d’informations, nous vous les communiquerons. C’est l'intérêt de ce moment, c’est de vous les donner au fur et à mesure que je les ai. Pour les enseignants qui accueilleront les enfants du personnel soignant à la rentrée, nous allons leur fournir des masques chirurgicaux, bien entendu.

 

Nous sommes en train d’essayer de commander des masques en tissu pour la population. L’inconvénient des masques chirurgicaux, c’est qu’il faut les changer plusieurs fois par jour. Pour la population en entier, c’est absolument impossible à gérer. Il nous en faut pour les professionnels de la ville, pour les agents qui sont sur le terrain, pour les instituteurs lorsqu’ils vont reprendre, pour les personnes qui travaillent dans les crèches et qui accueillent les enfants des soignants. Quand nous avons des masques chirurgicaux, nous les réservons bien sûr en priorité au personnel. Nous sommes en train de regarder si nous devons en donner à la population. Nous échangeons beaucoup avec tous les maires de Saint-Quentin-en-Yvelines et de la région pour essayer d’avoir des masques en tissu, qui seraient lavables et réutilisables. Pour l’instant, je n’ai pas plus d’informations et je préfère vous dire les choses quand j’en suis absolument certaine. 

 

Madame LONGUET : Comment contacter l'école maternelle en vue d'une première inscription pour la rentrée prochaine ?

Je vous invite à nous envoyer un mail à l’adresse courriel de la Ville pour poser cette question. Vous aurez une réponse très précise sur la mise en relation avec les enseignants. Cela passera par le service Scolaire. Dans les courriers quotidiens, nous prenons les inscriptions. 

 

Monsieur LUCET : Bonsoir, Est-ce qu'il y aura une autre Commission pour les crèches pour septembre sachant qu'il devait en y avoir une en avril ? 

S’il devait y en avoir une en avril, je pense qu’il y en aura une. Nous attendions les confirmations des parents qui avaient été retenus, et en fonction de ces confirmations, la possibilité d’obtenir à nouveau une commission pour attribuer les places qui ne seront pas prises par les parents. Vous serez contactés si vous êtes sur la liste d’attente, pour vous donner une réponse dès que nous l’aurons. Pour l’instant, la commission n’a pas pu se réunir pour les raisons que l’on connaît. Je ne sais pas si tout le monde a répondu, où s’il faut que l’on repousse la date limite. 

 

GYM VOISINS : Réouverture du CSP le 11/05 ?

Je ne peux absolument pas vous le dire. Cela m’étonnerait. Pour les équipements sportifs et culturels, je n’ai aujourd’hui pas de réponse. De ce que j’ai compris dans ce qu’a dit notre Président, le 11 mai est une date. Il faut que nous ayons une date pour envisager l’avenir et il faut aussi en sortir. Mais toutes les modalités sont loin de nous avoir été transmises. Si le déconfinement se fait de façon très progressive, je ne suis pas certaine que les équipements sportifs seront les premiers à rouvrir. Dans tout ce que l’on peut entendre, je crois qu’il faut comprendre que les choses seront plutôt lentes. Nous nous adapterons aux différentes situations. Je pense qu’il ne faut pas prendre la date du 11 mai comme la date du déconfinement, où tout le monde pourra sortir, reprendre ses activités normalement. C’est une date qui permettra peut-être de rouvrir certaines écoles, toutes, je ne sais pas, et les crèches. C’est aussi pour permettre aux gens de retourner travailler. Tout cela est actuellement en discussion. Nous avons un mois devant nous, donc au fur et à mesure des informations, je vous les transmettrai de la façon la plus régulière possible. Nous sommes dans l’attente. Nous avons besoin de nous projeter, parce que la réouverture des écoles induit ou pas la réouverture de la restauration scolaire. Vous savez que nous travaillons avec la Ville de Trappes sur ce sujet. Cela implique beaucoup de questions. Il y a aussi des agents dans notre personnel municipal qui peut être plus sensible et plus fragile, et qui ne pourra peut-être pas reprendre le travail en même temps que tout le monde. Si elle se passe bien au mois de mai, la rentrée demandera quelques précautions et du temps. 

Pour ce qui concerne le déconfinement, je suis comme vous, je suis les informations le plus souvent possible. 

 

Je voulais vous informer que nous allions renforcer les équipes Espaces Verts et Propreté à Voisins. Jusqu’à maintenant, nous étions en astreinte un jour sur deux. La ville commence à se recouvrir de mauvaises herbes et le cimetière est une priorité. Nous avons demandé aux équipes de reprendre le travail, en travaillant séparément et en veillant à respecter tous les gestes barrières. 

 

La semaine dernière, je vous donnais une information sur le Pavé du Canal, le libraire qui voulait aider la librairie de Voisins à se relancer. Je vous disais qu’on pouvait commander et être livré. Vous nous aviez dit que ce n’était plus le cas. Suite à leur newsletter, je voulais vous faire part que le Pavé du Canal a fait le choix de ne pas proposer de livraison à domicile, pour ne pas multiplier les risques. Ils ont quand même une possibilité avec certaines AMAP de l’Agglomération, lors de la livraison des paniers hebdomadaires. Je ne sais pas si celles de Voisins sont concernées. Ils peuvent aussi proposer de passer à la librairie sur un créneau défini. Pour plus d’informations, ils vous suggèrent de les contacter sur le mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Si vous voulez les aider en commandant des livres, n’hésitez pas. 

 

Monsieur STEINEUR : Très belle initiative le travail autour du sport et de l’activité physique à domicile réalisée par le directeur de l’école des sports.

Ces activités sont effectivement proposées par Philippe PANZANI, qui est le maître d’oeuvre et qui gère notre école des sports. Je crois qu’il a vu toutes les réactions positives à ce qu’il faisait, et c’est vraiment formidable qu’il puisse nous proposer autant d’activités et de défis sportifs. Sur le site de la Ville, il y a aussi les tutos réalisés par le service Jeunesse, pour les petits qui vont au CLAE, il y a également des idées pour occuper les enfants. 

 

Madame PIERRAT GOURDON : Livraison ce soir du Pavé du Canal des commandes passées avec l'amap terrain Vague de La Chalosse, restaurant & terrasse à Guyancourt. 

Si vous leur demandez, ils vous informeront sur où et quand ils peuvent livrer des livres. 

 

Madame BOUGEARD : Bonjour, ne pouvons-nous pas réduire l'éclairage de la commune ?

A priori non, c’est Saint-Quentin-en-Yvelines qui en a la compétence et je crois qu’ils n’ont pas l’intention de le faire. 

 

Je voulais également vous dire quelques mots sur la situation à laquelle nous sommes confrontés avec notre résidence étudiante et jeunes actifs.

 

Monsieur GOURDON PIERRAT : Qu'est-il prévu pour les personnes isolées ou en grande difficulté qui ne se manifesteraient pas au Service Social de la Mairie pendant ou à l'issue de cette période de confinement ? Prévoyez-vous des aides matérielles ou financières ?

La Ville est très organisée sur ce sujet, grâce à son service Social. Nous avons différents partenaires, tout ne repose pas que sur la Mairie. Il y a le Conseil départemental, la Caisse d’allocations familiales, la CPAM, la MDPH, les bailleurs sociaux, les différentes associations qui oeuvrent au quotidien aux côtés de ces personnes. Du côté des services sociaux et de la protection de l’enfance, pour les personnes en difficulté, tout est fait, nous sommes extrêmement vigilants. 

Nous avons lancé un appel pour connaître les besoins, voir si chacun dans son entourage n’a pas des personnes en difficulté à nous signaler. Cela fonctionne plutôt bien. Nous avons beaucoup de bénévoles sur le terrain, qui portent des courses et qui nous informent s’ils repèrent des situations difficiles. Nous avons une trentaine de bénévoles en lien avec les plus fragiles et qui nous font remonter les situations dont ils ont connaissance, ou qu’on leur rapporte. Nous avons aussi le registre canicule dont nous nous servons. Nous appelons régulièrement les personnes âgées inscrites sur le registre. Si nous n’avons pas de nouvelles, la Police municipale va voir, vérifie que tout va bien, pour garder du lien. Le Plan personnes vulnérables a été déclenché dès le début du confinement, cela permet de coordonner les appels téléphoniques, les besoins en bénévoles, les aides matérielles et financières, les relais avec nos partenaires sociaux, le maintien des activités du service Social et de son budget alloué. Ce budget sera réajusté autant que besoin. Je signe régulièrement des aides financières d’urgence pour le CCAS. Nous sommes assez au courant de ce qu’il se passe. 

 

Je voulais aussi vous transmettre une information qui a son importance, puisque nous avons délivré des aides financières, mais je pense que l’on peut aller au-delà. Nous avons de plus en plus de demandes d’aides financières qui émanent de la résidence étudiante et de la résidence jeunes actifs situées à la Grande Ile. Ce sont des jeunes qui se retrouvent sans emploi, ce sont des étudiants qui avaient des jobs pour financer leurs études, ou bien des jeunes actifs qui sont désormais sans emploi, et qui se retrouvent sans ressources. Nous donnons des aides, mais en plus, ce serait bien si nous pouvions organiser une collecte alimentaire de denrées non périssables ou de produits d’hygiène. Si vous souhaitez participer à cette collecte, nous vous proposons d’amener vos dons dans les locaux du service Social situé rue Hélène Boucher, à côté de la Police municipale, de 10h à 12h le lundi 20 avril 2020, le mercredi 22 avril 2020 et le vendredi 24 avril 2020. Nous leur porterons les dons que nous aurons reçus. Les dates seront mises en ligne sur le site de la Ville. 

 

Nous faisons aussi appel à la solidarité pour la confection de masques pour nos aînés, en attendant d’en recevoir pour la ville. Je remercie Madame Marie-Blanche, qui a déposé des masques maison à la Mairie mardi. J’ai reçu des masques, plutôt des tailles enfant, c’est super, ils pourront nous servir à la rentrée. Tout ce que vous pouvez nous donner nous sera d’une grande utilité. Nous avons plus de 50 masques dont peuvent bénéficier les seniors et les personnes les plus fragiles. Les personnes les plus vulnérables qui sont connues du service Social à ce jour sont appelées régulièrement, chaque semaine. Merci à ceux qui nous aident pour les masques.

 

Madame BOUGEARD : Est ce que la police municipale passe dans les parcs d'activités qui sont vides de salariés pour vérifier que tout va bien ?

La Police municipale fait le tour de toute la commune. Ils sont présents sur le terrain et font des passages un peu partout. Mais ils ne peuvent pas être derrière chaque Vicinois, c’est une vraie difficulté. Je compte toujours sur le civisme des uns et des autres. 

 

Madame Marie-Blanche : J'attends de l'élastique pour refaire une collection de 70 masques. 

Cela tombe très bien, parce que notre député Noël BARROT m’en a livré mercredi en mairie. Si vous voulez, nous pouvons nous mettre en relation pour vous fournir de l’élastique, ce serait avec grand plaisir. 

 

Monsieur DELISLE : Pour les jeunes actifs la collecte ne peut elle pas être organisée à Carrefour directement ? Comme les collectes de type Resto du cœur par exemple ? 

Nous avons envisagé toutes les solutions. Mais la difficulté d’aller se mettre dans Carrefour, c’est la promiscuité. Nous devons absolument limiter les contacts et si nous partons sur une opération de cette envergure, nous ne serons pas dans les règles pour le respect des distances. Quand on va faire ses courses, il faut essayer d’y passer le moins de temps possible. Le mieux, c’est d’être dans un endroit plus neutre, où il y a moins de circulation. 

 

Monsieur LEEB : La police patrouille-t-elle la nuit car des dégradations sur des voitures sont signalées ?

La Police circule certaines nuits, par contre j’ai bien fait remonter cette information au Commissaire, que j’ai très régulièrement au téléphone. Je lui ai demandé d’intensifier les patrouilles de nuit à Voisins, parce que nous avons moins de moyens à mettre en oeuvre. 

 

Madame PUGIN : Est-ce que les professionnels de santé peuvent avoir quelques masques pour enfants en vue d'une éventuelle reprise ?

Dans les masques qui m’ont été donné, pourquoi pas. Pour l’instant, il y en a 25, le nombre est un peu limité, mais si Madame continue d’en fabriquer, c’est vraiment super. Vous pouvez vous mettre en relation avec notre service Social, qui gère la distribution des masques en tissu. Je vais lui donner, pour qu’elle puisse en disposer, en particulier pour les enfants. 

 

Nous aidons autant que nous pouvons les Makers 78, qui produisent des masques visières. Il faut une imprimante 3D. La Ville en a livré aux pompiers, à un hôpital. Nous essayons d’alléger la logistique de ce groupe, puisque cela reposait sur une seule personne. Si vous avez besoin d’élastique, de tissu, il faut aller sur groupe Facebook, et proposer des échanges. Sur le site de la Ville, vous avez aussi la possibilité de remplir un formulaire pour demander ce dont vous avez besoin et proposer ce que vous pouvez apporter. Nous essayons de coordonner au maximum, et cela fait vraiment chaud au coeur de voir tous ces échanges, et de voir que les gens se mobilisent. 

 

Madame JEANVOINE : Bonsoir, où pouvons-nous déposer nos réalisations de masques tissus ?

Il faut contacter le service Social, c’est elle qui les prend. Le numéro de téléphone du service Social est le 01 30 48 58 89. Madame Isabelle FLORENCE vous donnera rendez-vous. Vous pouvez profiter de la collecte alimentaire de la semaine prochaine, qui aura lieu les 20, 22 et 24 avril 2020, de 10h à 12h, pour déposer vos masques. 

 

Madame MARTINET : Bonsoir, allez-vous faire nettoyer toutes les écoles avant la reprise comme l'ont précisé nos gouvernants, si reprise il y a ? Merci à vous

Oui, bien sûr. Elles ont déjà été nettoyées, mais nous ferons un passage très sérieux et en profondeur. Pour l’instant, nous attendions d’avoir une date. Autant faire travailler les agents juste avant la reprise, de façon à ce qu’il n’y ait pas de nouvelle poussière qui se dépose. Notre service est prêt et n’attend que ça. 

 

Au sujet des masques, je tenais à vous dire qu’aujourd’hui, nous avons mis en ligne sur le site de la Ville une vidéo qui a été diffusée sur France 3, dans laquelle une infirmière explique comment positionner le masque. C’est important de la regarder, parce que cela a l’air très facile, mais il y a quand même beaucoup de précautions à prendre. Il faut bien se laver les mains avant de le manipuler, il faut bien le positionner et ne surtout pas y retoucher. Tout cela est disponible sur le site de la Ville. Je vois beaucoup de gens à Voisins qui ont des masques chirurgicaux, mais il faut bien savoir les positionner, pour éviter que le masque ne devienne plus dangereux que la protection qu’il est censé apporter. Nous sommes en train de racheter des masques, parce que je voudrais aussi en distribuer à tous nos petits commerçants, et ce ne sont pas des masques FFP2, qui sont réservés au personnel soignant, nous n’en avons absolument pas. J’essaie de solliciter des gens, mais c’est très difficile de s’en procurer. Je pense que ce sont les masques dont nous manquons le plus. N’hésitez pas à regarder la vidéo pour apprendre à le poser correctement. Il y a beaucoup de personnes qui le portent mal, ce n’est pas facile à porter et cela l’est encore moins quand on a des lunettes. 

Madame RIMBAULT : Je suis allée à Carrefour pour faire des courses ça faisait un mois que je ne suis pas sortie de la maison. Je ne comprends pas pourquoi les gens restent dans une distance de 1 m pour entrer en Carrefour, alors que les gens ne porte ni de masque ni de gants une fois qu'ils sont dedans. Je ne vois pas pourquoi faire la queue pour rentrer alors que la mesure à l’intérieur n'est pas prise du tout. 

Tout le monde n’a pas de masques et pour ceux qui en ont, je ne sais pas d’où ils proviennent . Ce qui est important, c’est de respecter la distance et 1 mètre, je pense que c’est le minimum. Si vous n’avez pas de gants, ce qui est important c’est de bien vous laver les mains en rentrant chez vous. Le masque est aussi un sujet qui n’est pas unanime. Ce que je voulais vous dire aussi, c’est que ce n’est pas un blanc seing pour sortir comme on veut et quand on veut. C’est seulement pour continuer à faire ses courses une fois de temps en temps. Cela ne donne pas subitement une autorisation de sortie. 

 

Monsieur PAUL : Bien moins grave que le COVID 19, il y a beaucoup de poissons morts dans le lac de la sourderie. Cela semble anormal. Est-ce qu'il y a eu un déversement ?

Vous êtes la première personne à me le signaler. Cela arrive assez régulièrement, hélas. Nous allons le transmettre à Saint-Quentin-en-Yvelines, pour voir s’ils savent ce qu’il se passe. C’est un bassin pour lequel nous avons des soucis depuis au moins 2 ans. Je vous remercie de votre signalement. 

 

Madame LEMOUR : À l’entrée de carrefour ils distribuent des gants. 

C’est très bien, par contre il ne faut pas les jeter par terre, parce que c’est beaucoup moins sympathique pour ceux qui doivent les ramasser derrière. Il m’est arrivé d’en ramasser dans la rue, alors que la poubelle est juste à côté. 

 

Madame PIERRAT GOURDON : Est-ce que vous pouvez demander au directeur de carrefour de mettre en place un sens unique dans le magasin pour éviter les risques de contact ?

Je crois que c’est fait. En tout cas, c’est sûr qu’on ne rentre pas et qu’on ne sort pas par la même entrée. Il faut aussi que chacun dans un magasin fasse en sorte de ne pas être en contact avec les autres, attendre son tour pour peser ses légumes… Il est très difficile de faire respecter la discipline à tout le monde. 

 

Monsieur SALAT : Le nombre de cas touché est il stable, en baisse ou en augmentation à Voisins ?

Nous étions à 5 décès la semaine dernière et nous sommes toujours à 5 décès. Par contre, je n’ai pas du tout d’information sur le nombre de malades. J’ai parfois des informations sur des gens qui sortent de l’hôpital, ou qui me disent qu’ils sont guéris, mais je n’ai pas d’autre information. 

 

Je vais vous proposer de reprendre rendez-vous la semaine prochaine. Au fil du temps, cela va être très important de pouvoir vous donner les informations dont je dispose. Regardez aussi sur le site de la Ville, avec le numéro des lignes d’écoute, parce que cela fait un mois que nous sommes enfermés, avec des incertitudes, avec des situations où chacun peut le vivre de façon différente. Il ne faut pas hésiter à téléphoner à ces lignes d’écoute si vous en avez besoin, ou à le conseiller à des gens. 

 

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine à 18h30 pour répondre à vos questions, vous donner de nouvelles informations. Dans l’attente, n’hésitez pas à me poser des questions par l’intermédiaire du site de la Ville, par votre.courriel, nous essayons de répondre au plus vite à chaque fois. Merci de votre compréhension lorsqu’il y a des loupés dans l’information. 

 

Portez-vous bien, prenez soin de vous et à la semaine prochaine. 

Nous contacter

 Mairie

1 place Charles de Gaulle 78960 Voisins-le-Bretonneux.

01.30.48.58.68

votre.courriel@voisins78.fr

Lu-Ma-Je-Ve: 8.30 - 12.00 et 13:30 -  17.15
Mercredi : 13.30 - 20.00
1er et 3ème samedis de chaque mois (hors vacances scolaires) : 9.00 - 12.00 (Etat-civil)


Police

La police municipale est joignable au 01.30.48.58.90 aux horaires de la mairie. En dehors de ces horaires ou en cas d'absence, vous pouvez appeler au 06.13.88.20.50.

Le commissariat de Guyancourt est joignable au 01.30.48.26.70
En cas d'urgence composez le 17