A- A A+

banniere fibre 14

Maintien à domicile

aidedomicilesmallLorsqu’une personne ne peut plus assumer les actes simples de la vie quotidienne, il est possible de recourir à des dispositifs d’aide lui permettant de rester à son domicile. Il peut s’agir d’une aide ménagère, de portage de repas, de soins infirmiers ou d’un soutien accru.

Les aides peuvent être temporaires ou au long cours. Si l’intéressé(e) a des moyens financiers limités, des allocations peuvent venir compenser une partie des frais liés à la perte d’autonomie, sous conditions de ressources.

Comment procéder ?

Il faut prendre contact avec le service CCAS de la Mairie qui vous guidera dans vos démarches. En fonction de votre perte d'autonomie, vous pourrez bénéficier soit de l'APA, soit d'une aide de la caisse de retraite pour le financement d'aides à domicile.

Suite à ce dépôt de dossier, une visite à domicile sera réaliser pour déterminer le degré de perte d’autonomie de l’intéressé(e) et les moyens qui seront nécessaires à ce maintien à domicile : aide humaine (toilette, courses, ménage, repas…), aide technique (soins) ou aide matérielle (achat de matériel, aménagement de salle de bain, de l’escalier, du couchage…).

Les intervenants à domicile

Au CCAS, les intéressés peuvent retirer une liste des prestataires d'aide à domicile exerçant sur la Commune, qu'il s'agisse d'auxiliaires de vie ou d'aides ménagères.

Portage de repas à domicile

Une liste des associations et entreprises de portage de repas est disponible à l’accueil du CCAS.

Allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Pour en bénéficier, il faut être âgé au minimum de 60 ans.
L’APA sera versée à l’intéressé(e), qui règlera ensuite ses frais à l’organisme intervenant à son domicile. Elle couvrira les frais, partiellement ou totalement, selon ses conditions de ressources. Les dossiers sont disponibles à l'accueil du CCAS.

Téléassistance (CCAS)

La téléassistance se présente sous la forme d’un bracelet ou d’un pendentif à porter sur soi. Il permet de bipper un central d’appel qui alertera la personne de référence (indiquée dans le dossier de l’abonné) ou les secours en cas d’urgence. La téléassistance est gérée par une société en convention tripartite avec le CCAS et le Conseil général. Le coût de la téléassistance se décompose en frais d’installation (le premier mois) et de location mensuelle. Le CCAS avance le montant des locations mensuelles à la société et facture les abonnés vicinois en fin d’année. Il peut aider financièrement, sous condition de ressources, un abonné à acquitter la cotisation annuelle en cas de besoin, à condition que celui-ci en fasse la demande. Les dossiers sont disponibles à l'accueil du CCAS.