A- A A+

banniere fibre deploie

  • Accueil
  • Citoyenneté
  • Parole aux groupes politiques

Parole aux groupes politiques

Vivre Voisins !

Majorité - Alexandra Rosetti, Maire 

PRÉAMBULE : Les représentants des 3 oppositions vicinoises qui s’unissent imaginant que, faute d’avoir des idées, ensemble ils seront plus forts et accéderont à la notoriété qui leur tient tant à cœur ! Voici la pièce de théâtre qui se joue actuellement dans notre ville à l’aube des prochaines élections  municipales. Ce scénario, digne des meilleurs vaudevilles pourrait prêter à sourire s’il ne s’agissait pas de l’avenir de Voisins et de ses difficultés de circulation aux heures de pointes !

ACTE 1 : Ces 3 oppositions que tout oppose convoquent la presse.

ACTE 2 : Ces 3 oppositions expriment 3 visions totalement différentes. L’un souhaite fermer deux rues de son propre quartier sans même envisager les conséquences sur les autres quartiers. Le second rejette clairement cette hypothèse et souhaite travailler en bonne intelligence avec SQY et les élus de la majorité alors que le troisième, défend aveuglément le bilan de son précédent employeur, l’ancien maire, qui a échoué à juguler cette circulation durant ses mandats.

ACTE 3 : Contrairement à la pièce d’Edmond Rostand, il n’y a pas sous le balcon un Cyrano pour souffler à Christian sa déclaration à Roxane.

TOMBÉ DE RIDEAU ! La circulation à Voisins n’est pas une pièce de théâtre. Ce sujet est trop sérieux pour être traité avec légèreté. Votre équipe majoritaire travaille depuis son élection avec SQY et expérimente, malgré le mépris de certains, des solutions sans jamais faire preuve de clientélisme ni de repli sur soi. RESTONS SÉRIEUX !

Facebook : @Rosetti.Alexandra

www.vivrevoisins.fr  

 

Pour Voisins, avec vous !

Minorité - Jean Hache 

Madame le Maire n’aime pas que l’opposition s’exprime, mais a-t-elle intégré sa fonction ? Un maire doit avoir une vision pour l’avenir de sa commune et de ses administrés et une fois élue, doit travailler avec tous les conseillers municipaux, sans

considérer que certains ne sont là que pour s’opposer, ce qui n’a jamais été notre cas.

Limiter notre action au souci de l’accueil des gens du voyage, c’est faire peu de cas de tous nos apports (activités sociales, solidarité intergénérationnelle, économie d’énergie, changement climatique, gestion, …) et cacher qu’après tant d’années

comme Conseillère municipale, Maire-Adjoint et Maire, elle n’a rien fait pour l’accueil des gens du voyage malgré ce qu’impose la loi.

Présenter le contournement de Voisins sans en avoir discuté avec les autres communes et sans avoir cherché à convaincre le département, alors qu’elle est

conseillère départementale, c’est présenter aux Vicinois un simple "miroir aux alouettes".

Considérer que tout est en place pour la Remise, c’est oublier la procédure nécessaire pour le PLUI, c’est occulter qu’aucune réserve foncière n’a été faite pour faciliter le croisement RD 36 / Pyramides et présenter dans Le Vicinois un "visuel non contractuel".

En résumé, nous sommes déçus. Faire l’autruche au lieu d’avoir une vision claire de l’avenir de notre commune est une erreur. Se limiter à de la communication est affligeant. Comme disait Mandela, "Ce que vous faites pour nous, sans nous, est toujours contre nous".

Contactez la gauche vicinoise :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

Voisins ma Ville

Minorité - Thierry Gasteau

Gouverner c’est prévoir.

Quel bel adage ! Cela veut dire que "l’élu" doit savoir à la fois répondre aux attentes du moment tout en anticipant les besoins de demain.

Et s’il y a un domaine dans lequel Madame le Maire excelle, c’est bien celui-ci...

Nous avons eu droit en quelques semaines à un florilège d’impréparation et de vision à court terme.

Sur la circulation : alors qu’éclate au grand jour la supercherie que représente son projet de construire une nouvelle route dite de "contournement par le sud", alors que ni les villes voisines, ni le département, ni l’État ne sont favorables à ce projet, Madame le Maire répond par voie de presse qu’elle savait ce projet sans avenir, mais qu’en 2019, elle réalisera des études...

Sur l’urbanisme : alors que les riverains des nouveaux immeubles du centre-ville font entendre leur mécontentement, on leur répond : "nous sommes pressés, nous devons construire, nous sommes en retard sur nos obligations".

Sur l’aménagement du territoire : voilà qu’on se rend compte du besoin d’un nouveau cimetière, et on nous propose à la va-vite d’aménager un square de la ville (les 40 arpents) pour répondre à ce besoin, en justifiant ce choix d’un : "c’est le plus simple techniquement".

Accompagner le développement d’une ville nécessite de la réflexion et doit s’inscrire dans le temps.

Notre cadre de vie ne peut être suspendu à des décisions guidées par des contraintes de temps ou des facilités techniques.

Nous savons qu’une autre politique est possible.

Thierry GASTEAU
et Jean NGAFAOUNAIN

Rejoignez-nous sur Facebook :
@ThierryGasteau
ou thierry-gasteau.fr  

 

Tous rassemblés pour Voisins

Minorité - Olivier Afonso

Renvoyés à nos chères études

"Il est inconcevable que l'on puisse accepter de continuer à asphyxier Voisins par des aménagements parfaitement inadaptés auxquels s'ajoute l'absence d'anticipation de l'évolution des flux de circulation liée à l’urbanisation. Des solutions pertinentes existent..."

Ces propos, toujours d’actualité, sont ceux d’un Maire Adjoint alors colistier de Madame Rosetti lors des élections municipales de 2014 et présenté comme l’ "expert transports et déplacements" de son équipe.

Finalement, cet expert ne sera pas en charge de ce dossier dans l’équipe municipale. Et nous attendons toujours la mise en place de ces "solutions pertinentes" !

Voilà ce qui arrive lorsqu’on "promet monts et merveilles sans réfléchir aux conséquences"

Il est pourtant temps d’agir !

Osons fermer, 2 heures le matin, la circulation de transit dans les rues de Port Royal et de la Mérantaise.

Nos propositions concrètes et réalistes sont balayées d'un revers de main par notre Maire au seul motif qu’elles sont portées par l’opposition.

Après 4 ans d’immobilisme, Madame le Maire qui admet désormais ne pas avoir de "solutions immédiates", annonce une n-ième étude en 2019 sur la circulation intra-muros à Voisins.

Des milliers d'euros vont ainsi être gaspillés pour masquer plusieurs réalités évidentes : Les élus de la majorité n’ont aucune vision des solutions à mettre en place sur le court, moyen et long terme.

Pire, ils sont incapables de faire des choix et de prendre des décisions.

Olivier AFONSO & Chantal DEMESSENCE

www.trpv.fr

Facebook : Afonso.Olivier