A- A A+

banniere fibre 14

  • Accueil
  • Citoyenneté
  • Parole aux groupes politiques

Parole aux groupes politiques

Vivre Voisins !
Majorité - Alexandra Rosetti, Maire 

Nous espérons que la rentrée s’est bien passée pour chacun d’entre vous même si cela a dû être le moment de reprendre votre voiture et de retrouver la circulation “parisienne”.

Gérer la circulation dans une commune, la fluidifier sans encourager la vitesse ni induire un appel de nouvelles voitures reste un casse tête permanent pour les élus et techniciens engagés sur ces sujets. À Voisins et conformément à nos engagements, nous favorisons l’expérimentation, comme au carrefour dit de la Remise. C’est une phase indispensable avant d’engager des travaux coûteux et irréversibles. Les accidents (sans gravité) ou accrochages sont systématiquement dus au non respect du code la route même si il est évident que tous les objectifs ne sont pas atteints. Notre opposition allant toujours dans le sens des mécontents, estime que l’exercice n’est pas satisfaisant mais n’a rien à proposer pour améliorer la situation et anticiper l’arrivée d’un nouveau quartier.

D’autres sujets sont actuellement à l’étude par SQY pour anticiper l’urbanisation de nouvelles zones en particulier sur Guyancourt et sur Versailles Satory. Ces études s’appuient sur la modélisation des flux. Il est encore trop tôt pour crier “ au loup” car les projets d’aménagement peuvent prendre des années et on ne saurait reprocher aux techniciens de travailler en amont pour rechercher les meilleures solutions, à moins de déjà penser à de futures échéances électorales.... Face à la démagogie, nous répondons par des actions !

Facebook :
@Rosetti.Alexandra
www.vivrevoisins.fr

 

Pour Voisins, avec vous !
Minorité - Jean Hache 

Les cyclones qui ont frappé les Antilles ont suscité une grande émotion face à la situation catastrophique de nombreuses familles, souvent les plus pauvres, qui, sans logement, ont de plus de grandes difficultés pour satisfaire les besoins quotidiens les plus élémentaires. Nombreux sommes-nous à avoir répondu généreusement aux appels de dons qui ont suivi. Mais la solidarité ne peut se limiter à une réaction à l’émotion, aussi généreuse soit-elle. La solidarité doit s’inscrire dans la durée. Aussi nous proposons que la Municipalité, avec les Vicinois, décide de soutenir sur 2 à 3 ans un projet d’accompagnement dans la reconstruction et la revitalisation des activités à Saint-Martin, que ce soit dans le domaine social, scolaire ou culturel. La forme est à réfléchir (parrainage, jumelage, association de soutien, peu importe). Le tout est qu’elle concrétise un engagement sur la durée.

Ces catastrophes sont naturelles, mais, n’en déplaise aux climato-sceptiques, personne ne peut nier que l’intensité des cyclones est directement liée à la température des océans, et donc au réchauffement climatique. Le phénomène est global et les actions locales ne sont que des gouttes d’eau. Mais Voisins doit se montrer exemplaire et volontariste. Nous demandons ainsi que l’ensemble des élus, en concertation avec les habitants, décident des actions à mener, qui ne peuvent pas se limiter à des travaux d’isolation, pour que Voisins soit un acteur de la réussite des accords de Paris sur le climat.

Contactez la gauche vicinoise :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Voisins ma Ville
Minorité - Thierry Gasteau

Un train peut en cacher un autre.

Si l’on en croit la presse régionale, alors que le CIO attribuait les Jeux olympiques de 2024 à Paris, faisant par là-même de SQY un site olympique, le gouvernement, lui, se penchait sur un réarbitrage des grands chantiers d’État, à la recherche des milliards d’économie nécessaires à la France pour redescendre sous un seuil acceptable de déficit budgétaire.

Parmi les sujets à l’étude figurerait la replanification du métro du grand Paris express, entraînant le report de la ligne 18, voire l’annulation de la gare de Saint-Quentin-Est.

Tandis que la France s’apprête à s’ouvrir sur le monde, elle est tentée de refermer les Yvelines sur elles-mêmes.

Si nous avons toujours été, et resterons, très attentifs aux conditions de réalisation de cette nouvelle gare, et aux risques d’une trop grande densification de ce futur quartier, ce projet reste pour autant capital pour le développement de SQY.

Cette décision regrettable si elle venait à être prise, nous exposerait à deux principaux risques : tout d’abord, la RD36 qui traverse notre ville deviendrait, pour les milliers d’habitants et d’actifs du cluster de Paris-Saclay, la seule structure de raccordement à notre territoire et à Versailles. Le second réside dans le fait que les réserves foncières ainsi libérées attireront nécessairement les convoitises. Alors que ce projet compte déjà 150 000 m2 d’activité et plusieurs milliers de logements, il ne saurait en accueillir davantage.

Comptez sur notre vigilance.

Thierry Gasteau 
et Jean Ngafaounain

 

Tous rassemblés pour Voisins
Minorité - Olivier Afonso

Bilan mitigé

Il y a un mois, la majorité municipale consacrait la totalité des articles du Vicinois à son bilan à mi-mandat. Cet exercice de pure communication et d’autosatisfaction cache une réalité plus nuancée.

La majorité a voté le PLUi qui prévoit de densifier encore plus notre territoire alors que Voisins est déjà la commune la plus dense de SQY.

L’urbanisation autour de la future gare de Guyancourt ou bien la déviation de la RD91 sur la RD36 sont autant de sujets inquiétants que la majorité regarde en silence. La promesse du contournement de Voisins semble également oubliée.

Le cadre de vie de Voisins se dégrade. Un jury indépendant des “Villes et villages fleuris” a déploré le manque d’entretien paysagé de nos infrastructures. Que dire également du quartier de la Grande Ile qui attend la réouverture promise du local anciennement Leader Price.

La majorité se plaint, à juste titre, de la baisse des dotations de l’Etat et en même temps poursuit les investissements inutiles comme la promotion de la Ryder Cup pour 10 000€ ! Il est vrai que la ville dispose d’une trésorerie confortable (5 000 000 €). Restituons une partie de ces fonds aux Vicinois à travers les baisses d’impôts !

Si des choses positives ont été menées depuis le début de mandat c’est aussi grâce à notre groupe qui a impulsé et porté des dossiers que nous avons estimés bénéfiques pour notre ville.

“La chose la plus importante en communication, c’est d’entendre ce qui n’est pas dit.”

Olivier Afonso
et Chantal Demessence
www.trpv.fr