A- A A+

banniere fibre 14

  • Accueil
  • Citoyenneté
  • Parole aux groupes politiques

Parole aux groupes politiques

Vivre Voisins !
Majorité - Alexandra Rosetti, Maire 

Le Conseil municipal a voté un voeu sur la maîtrise de l’urbanisation en mai dernier et vous avez été nombreux à nous soutenir sur ce thème. J’ai remis ce voeu aux candidats aux législatives et l’accueil a été plutôt favorable.

Notre seule préoccupation est de préserver le cadre de vie de notre petite ville. N’en déplaise à notre opposition de gauche, nous ne souhaitons pas construire au-delà de nos capacités à absorber une nouvelle population. Bien sûr, il faut pouvoir accueillir de nouvelles familles, héberger nos aînés, nos jeunes et les programmes immobiliers en cours ou à venir témoignent de cette volonté. Mais ils sont aussi la preuve que nous nous donnons les moyens de maîtriser la densité par le dialogue mais aussi la fermeté avec les promoteurs, en particulier lorsqu’il s’agit de projets privés.

En outre nous avons à coeur de présenter ces projets aux riverains directement concernés avant le dépôt des permis de construire.

Toute la difficulté réside dans une fragile équation : répondre aux exigences aveugles de l’État en matière de construction de logements en accession libre ou sociaux, maîtriser la densification en particulier dans des programmes privés qui ne dépendent pas de nous, anticiper les difficultés de circulation et de stationnement, tout en veillant à créer le minimum de nuisances pour les riverains !

Nous sommes extrêmement volontaires et vigilants sur ce sujet.

Nous vous souhaitons un bel été et de bonnes vacances!

Facebook : @Rosetti.Alexandra
www.vivrevoisins.fr

 

Pour Voisins, avec vous !
Minorité - Jean Hache 

Pour une politique municipale qui s’attaque enfin aux problèmes sociaux !

Le service social a réalisé une analyse des besoins sociaux de Voisins. Cette analyse, de qualité, nous apprend de nombreuses réalités qui corroborent notre programme. Pourtant, la majorité n’en fait toujours pas une de ses priorités !

Les personnes les plus vulnérables dans notre ville sont âgées de 31 à 40 ans, les personnes âgées non véhiculées se sentent isolées et souhaiteraient disposer de lieux d’accueil libre, non dédiés à une activité.

5% des ménages vicinois a un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté. Le nombre de bénéficiaires des secours d’urgence attribués par le CCAS augmente régulièrement depuis 2013 ! La ville ne doit pas faire la sourde oreille face aux difficultés financières des Vicinois.

Le nombre de demandeurs d’un logement social (213 en 2016) a quasiment doublé en cinq ans. De nombreux Vicinois sont hébergés dans la famille ou chez des amis suite à des « accidents de la vie ». Le logement reste le premier problème, en raison du prix élevé des loyers et d’une offre insuffisante. Ces chiffres doivent alerter les élus, à l’heure à Mme la Maire fait des opérations de communications pour construire encore moins de logements.

Ces quelques exemples invitent l’ensemble des acteurs, les élus aussi bien que les acteurs institutionnels ou associatifs, à discuter pour promouvoir une vraie politique sociale dans la commune, notamment une politique de prévention.

Contactez la gauche vicinoise :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Voisins ma Ville
Minorité - Thierry Gasteau

Mais qui se soucie de nous ?

Ce mois-ci, plusieurs tubes de J.DUTRONC auraient pu illustrer notre tribune, comme « l'opportuniste » et son refrain « je retourne ma veste toujours du bon côté » qui pourrait servir à lui seul de BO pour le film politique de ces dernières semaines. Mais nous lui avons préféré ce titre plus représentatif de l’actualité locale.

Les vicinois nous font régulièrement part de leurs craintes quant au cumul de mandats de notre maire, tout à la fois première magistrate de notre commune, vice-présidente de SQY et conseillère départementale déléguée.

L’expérience tend à démontrer que le risque ne réside pas tant dans le rythme imposé par autant de fonctions que dans la dissolution de l’intérêt des vicinois dans des intérêts plus globaux.

Lorsqu’on réorganise le carrefour des pyramides sur le CD36 pour favoriser l’écoulement d’un plus grand nombre de voitures, on sert l'intérêt des automobilistes de la vallée de Chevreuse, pas celui des piétons vicinois et de nos collégiens.

Quand on pousse la démarche jusqu’à réduire « la baillonette » de la rue de Port-Royal, seul dispositif permettant de limiter la traversée de Voisins le matin par des centaines de voitures, on ne sert pas les intérêts des habitants du centre-ville.

Quand on «laisse faire» le développement du futur pôle gare de Guyancourt, et que l’on accepte le principe de détournement de la RD91 sur le CD36, c’est l’intérêt de SQY que l’on sert.

Alors, dans tout ça, qui se soucie de nous ?


Thierry Gasteau
et Jean Ngafaounain

 

Tous rassemblés pour Voisins
Minorité - Olivier Afonso

Elections nationales et action locale

Nous sortons d’un cycle électoral majeur pour notre pays et son avenir.

Notre association n’a pas vocation à en tirer les conclusions. Simplement, nous constatons que les Français ont voulu dépasser les clivages traditionnels, avec pour conséquence un renouvellement important de nos représentants. Les résultats des élections législatives de notre circonscription confirment cette tendance. Cependant, nous déplorons vivement un taux d’abstention beaucoup trop important qui affaiblit notre démocratie.

Au niveau local, nous sommes à mi-mandat. Cette échéance sera l’occasion d’évaluer nos engagements et d’apprécier l’action de l’équipe municipale.

Pour l’instant, nous voulons rappeler notre ancrage à droite et au centre et les valeurs que nous portons : la défense de la famille, la sécurité individuelle et collective, le cadre de vie, l’action sociale, la modération des dépenses publiques. Le souci du bien commun et l’avenir de notre commune dans le respect de son cadre environnemental motivent nos décisions au-delà des postures partisanes.

Ainsi, nous avons voté ou non les projets de l’équipe municipale, selon qu’ils nous semblaient bons ou non pour nos concitoyens et la commune.

Les résultats des dernières élections ne modifieront pas notre approche. De manière constructive, nous continuerons à travailler dans l’intérêt de tous. Et, si vous souhaitez nous rejoindre, nous vous accueillerons avec plaisir.

Bonnes vacances à tous !

Olivier Afonso
& Chantal Demessence
www.trpv.fr